Mot de la présidente

C’est à titre de nouvellement élue à la présidence du conseil d’administration que j’ai le plaisir de vous accueillir dans l’espace web de l’Association francophone des aînées du N.-B. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai accepté cette responsabilité qui m’a été confiée lors de l’AGA 2016 tenue à Shédiac le 10 septembre dernier.

L’AFANB est encore jeune, 16 ans. On pourrait penser qu’elle est encore un peu dans son adolescence. Mais que de chemins parcourus et que de dossiers elle a initiés ou partagés!

Les défis des prochaines années ne manquent pas. Pour la première fois, le N.-B. compte la plus forte proportion de personnes âgées au Canada et ce pourcentage ne cesse d’augmenter. On vit de plus en plus longtemps. Quelle bonne nouvelle! On continue à contribuer à la société au niveau économique, financier, social et communautaire. Malgré tout, ce portrait démographique apporte aussi ses défis qui implique un réajustement des politiques sociales de la part du gouvernement.

L’Association francophone des aînés du N.-B. doit donc poursuivre le travail de négociations et de revendications, déjà bien amorcé, et travailler avec le gouvernement, les autres organismes et les communautés afin de pouvoir remplir sa mission soit celle de promouvoir le mieux-être des personnes de 50+, de défendre leurs droits et de contribuer à leur épanouissement personnel et à celui de la communauté. Tout cela en s’assurant de la promotion et de la défense des droits linguistiques et culturels.

Oui, l’AFANB est bien engagée dans sa mission et sa vision. Les nombreux dossiers de travail en témoignent, mais il faut trouver ENSEMBLE les meilleures solutions aux enjeux liés au vieillissement de la population.

Je formule le souhait que l’AFANB puisse regrouper TOUS les francophones 50+ du N.-B. afin de se donner une voix forte et les moyens d’atteindre pleinement sa mission et sa vision. Voilà pourquoi le recrutement, le financement, les partenariats, une politique publique du vieillissement et les services de santé, dont les soins à domicile et les services d’extramural dans la langue du choix de nos aînés, font partie des priorités. À cela s’ajoutent des dossiers d’ordre culturel, sportif et communautaire. Les dossiers ne manquent pas, mais c’est avec optimiste que j’envisage l’avenir de l’AFANB.

Je profite de l’occasion pour inviter toutes les personnes de 50 ans et plus à joindre l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick. Plus nous serons nombreux, plus notre voix sera forte auprès des instances gouvernementales.

En terminant, je vous invite à consulter le site web de l’AFANB afin d’être informés des activités de l’AFANB et de connaître les mises à jour des différents dossiers. Au plaisir de travail pour vous et avec vous!

Solange Haché
Présidente du Conseil d’administration